Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Programme de recherche "Initiative pour la gouvernance démocratique des forêts"

L’Initiative pour la Gouvernance Démocratique des Forets (RFGI) est un projet de recherche et de formation de 3 millions de dollars sur 3 ans, focalisé sur la gouvernance environnementale en Afrique. Le RFGI est financé par l’Agence suédoise de développement international (ASDI) et exécuté par le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign (UIUC). Le RFGI est coordonné par quatre co-directeurs, Ebrima Sall (CODESRIA), James Murombedzi (CODESRIA), Edmund Barrow (UICN), et Jesse Ribot (UIUC). L’équipe de recherche comprend trois stagiaires postdoctoraux, et 34 chercheurs travaillant dans 12 pays. Ces pays sont les suivants : Burkina Faso, Cameroun, RD Congo, Ghana, Kenya, Mozambique, Nigeria, Sénégal, Afrique du Sud, le Sud-Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda. L’initiative forme également des jeunes, des chercheurs politiques locaux des pays afin de construire un réseau d’analystes en de matière de gouvernance environnementale à l’échelle africaine.

Dans le monde entier les Nations ont introduit des réformes en matière de décentralisation aspirant à tenir responsable les collectivités locales face aux besoins et aspirations des citoyens de manière à améliorer l’équité, la prestation de services et la gestion des ressources. Les ressources naturelles, en particulier les forêts, jouent un rôle important dans ces décentralisations, car ils fournissent aux collectivités et aux populations locales les revenues nécessaires, la richesse et les moyens de subsistance. Des collectivités locales responsables peuvent fournir des ressources forestières aux populations dépendantes de la flexibilité dont ils ont besoin pour gérer, s’adapter et rester solide dans leur environnement changeant. Le RFGI se concentre donc sur l’activation et le renforcement de la représentation populations rurales vivant en zone forestière dans la prise de décision des administrations locales. Le RFGI vise à renforcer et aider à institutionnaliser des collectivités locales réceptives et responsables dans le processus de gouvernance locale qui réduisent la vulnérabilité, améliorent le bien-être local, et la gestion des forêts avec un accent particulier sur les garanties en développement et des lignes directrices pour assurer la mise en œuvre juste et équitable de Réduction des émissions résultant du déboisement et la dégradation des forêts (REDD +) et les interventions en matière d’adaptation climatique.

REDD + est un programme mondial pour le décaissement des fonds, principalement pour payer les gouvernements nationaux dans les pays en développement, afin de réduire les émissions de carbone des forêts (ONU-REDD 2009:4). REDD +, il faudra des institutions locales permanentes qui peuvent intégrer les besoins locaux aux objectifs nationaux et internationaux. Les résultats de la recherche en Afrique RFGI seront comparés avec les résultats de collaborateurs en Asie et en Amérique du Sud afin d’améliorer la portée RFGI comparative, et d’élargir sa pertinence politique géographique. Plus d’informations sur le RFGI peut être obtenue à partir des documents dans les liens ci-dessous.