Council for the Development of Social Science Research in Africa
Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique
Conselho para o Desenvolvimento da Pesquisa em Ciências Sociais em África
مجلس تنمية البحوث الإجتماعية في أفريقيا


Notes de politique du CODESRIA No. 1 avril 2017: Femme et Forces Armées au Sénégal par Selly BA

L’adaptation institutionnelle et organisationnelle, une nécessité pour des forces armées sénégalaises fortes.

Number of visits: 0

Résumé
Depuis 2006, avec l’admission de jeunes filles à l’école de la gendar-merie, les Forces Armées sénégalaises ont entamé un recrutement élargi qui sera poursuivi avec l’accueil de personnels féminins au Cen-tre d’instruction de Saint-Louis en 2008. Ce qui indique que le Sénégal est en train de faire des efforts significatifs en matière de réduction des iné-galités de genre, conformément à ses engagements régionaux et interna-tionaux. Des réformes institutionnelles ont été entreprises tant sur le plan juridique que politique, telle la constitutionnalisation de l’égalité des femmes et des hommes en 2001. À ce titre, l’intégration des femmes dans tous les corps des forces armées répond aux orientations des Nations unies et des États membres pour assurer l’égalité des hommes et des femmes dans tous les domaines et plus récemment dans le secteur de la paix et de la sécurité. Toutefois, il a été constaté qu’une véritable politique de sécurité nationale intégrant le genre est loin d’être réalisée dans ce pays, malgré les nouvelles législations et les politiques adoptées pour une bonne promotion de l’égalité des genres. Cette note de politique fait état des forces et des faiblesses de l’incorporation des femmes dans les forces armées sénégalaises.




Comments